« Faites des mots en prison », 2ème édition

Publié le 06.03.2017
Dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la Francophonie, les personnes en détention sont invitées dans toute la France à exprimer leur créativité en rédigeant des textes en prose ou en vers.
© Cyril Delacour

« Faites des mots en prison » est un dispositif national né en juillet 2015, qui vise à dynamiser les actions menées dans les établissements pénitentiaires autour du livre, de l’écriture et de la langue française.


L’année dernière, cette initiative novatrice a mobilisé 157 auteurs dans 20 établissements pénitentiaires ; des prix ont récompensé les meilleures créations parmi les 166 textes envoyés. Après le succès de cette première édition, l’opération est reconduite en 2016-2017.


  • Des ateliers de lecture et d’écriture tout au long de l’année


Ces ateliers, organisés pour favoriser l’insertion, valoriser la maîtrise de la langue française et encourager la créativité, prennent des formes extrêmement variées, du concours de slam à la rencontre d’auteurs.


Ils permettent également de tisser des liens privilégiés entre les professionnels des services pénitentiaires et des partenaires locaux : bibliothèques municipales ou départementales, villes, réseaux associatifs et culturels…


  • Le concours national d’écritures poétiques en détention


C’est le temps fort de « Faites des mots en prison », organisé cette année autour du thème « Voyages ».


Les participants avaient jusqu’au mois de janvier pour proposer leurs créations poétiques sur ce thème, qu’ils pouvaient chanter, slamer, danser, mettre en scène, représenter sous forme de film ou encore accompagner de photographies, de peintures...


S’ils le souhaitaient, les participants pouvaient également reprendre la thématique de l’édition 2016-2017 de l’opération « Dis-moi dix mots » dans leurs créations individuelles ou collectives.


Les productions ont été examinées en février par un comité national de lecture, constitué notamment de professionnels de l’écrit. Les meilleures œuvres feront l’objet d’une valorisation au mois de mars, lors du Salon du Livre de Paris et de la Semaine de la langue française et de la Francophonie, avec un artiste de renom.