10 mots insolites autour de la parole

Publié le 26.01.2018
Attachez vos ceintures, nous vous convions à un tour du monde à la découverte des expressions francophones qui mettent la parole en mots…
© DR

Selon le dernier recensement en date (2014), on compte 274 millions de locuteurs de langue française répartis sur les cinq continents, ce qui en fait la cinquième langue la plus parlée au monde1. Néanmoins, bien que les Wallons (Belgique), les Romands (Suisse), les Québécois (Canada), les habitants de 21 États africains2 et bien d’autres aient le français pour langue officielle, certains mots de vocabulaire diffèrent d’une zone géographique à une autre.


Si en France, on bavarde, les Belges, eux, babèlent tandis que les Suisses barjaquent et que les Québécois placotent ou jasent, c’est selon.

Au milieu de tous ces ramadyas (bavards – Créole haïtien), il y a ceux qui aiment piquer une jasette (faire un brin de causette – Québec), mémérer (cancaner – Québec) voire motamoter (parler sans comprendre ce que l’on raconte – Cameroun).

Le risque de ratiociner (radoter – Suisse) est grand lorsque l’on parle trop et il est parfois de bon ton de fermer sa trappe... (se taire – Québec).


Notes

1 La Langue française dans le monde, 2014, édition Nathan
Publié tous les quatre ans par l’Observatoire, le rapport sur la langue française dans le monde est un outil essentiel pour tous ceux qui s’intéressent à la situation précise du français sur la planète comme dans chaque pays.
2 Source : http://www.afrique-francophone.com/pays.html