Éditorial de Françoise Nyssen, ministre de la Culture

Publié le 28.02.2018
© MC Didier Plowy

Chaque année, la Semaine de la langue française et de la Francophonie nous offre l'occasion de célébrer la diversité et la vitalité de la langue française, ainsi que son remarquable essor dans le monde. Elle relie près de 300 millions de locuteurs aujourd’hui, sur tous les continents.
La langue française ne connaît pas de frontières. Elle n’a pas de nationalité. C’est un espace de rencontres, d’échanges. C’est un espace partagé.

La francophonie est une chance pour la France. La chance d’accéder à d’autres cultures. La chance de bâtir des ponts avec le monde entier, sur lesquels circulent les œuvres, les savoirs, les idées.
Cette chance, nous sommes déterminés à la saisir. C’est le sens de l’ambition portée par le Président de la République pour la promotion de la langue française et du plurilinguisme, et de l’action que nous portons pour la concrétiser.


Cette année, cette Semaine de la langue française et de la Francophonie aura pour thème la parole : quels rôles, quelles formes et quels usages prend-elle dans nos sociétés ? Ce thème sera au cœur des manifestations organisées, du 17 au 25 mars 2018, dans 70 pays participants. Je me réjouis de l'engagement sans faille des centres culturels et instituts français, des Alliances françaises et des établissements d’enseignement du français à l’étranger, qui offriront une résonance internationale à cette célébration.

Plus de 1 500 événements seront proposés, dans le monde entier : spectacles, lectures, concours d’éloquence, matchs d’improvisations, ateliers d’écriture…
En France, ce sont 500 librairies, et des dizaines d’associations, bibliothèques, établissements scolaires ou universitaires, musées, théâtres, hôpitaux, qui proposeront des animations. Les acteurs de l’audiovisuel participeront aussi pleinement à l’opération, à travers la Journée de la langue française dans les médias audiovisuels, organisée le 20 mars à l'initiative du Conseil supérieur de l’audiovisuel. Leur responsabilité dans la diffusion de notre langue est majeure, et je me réjouis de cette mobilisation.


Je remercie chaleureusement tous les acteurs mobilisés, qui font de cette Semaine un rendez-vous pour tous. Je remercie aussi les nombreuses villes partenaires, qui offrent une riche programmation sur la langue française. 

J’invite tous nos concitoyens à prendre part à l’événement pour faire vivre la langue qui nous relie au monde entier et qui nourrit dans notre pays la diversité, la solidarité, la fraternité.


Françoise Nyssen
Ministre de la Culture